Clinique privée Longjumeau
Urgence mains
01 86 86 91 91

Que faire en cas d'amputation ?

Le blessé 

  • Ne pas mettre de garrot 
  • Ne pas désinfecter la plaie 
  • Appliquer un pansement compressif et surélever la main 

Le(s) fragment(s) amputé(s) 

  • Tous les ramasser  
  • Ne jamais détacher un fragment qui tient encore  
  • N’appliquer aucun désinfectant 
  • Envelopper séparément tous les fragments dans une compresse ou un linge propre, puis les mettre dans un premier sac plastique (bien le fermer)  
  • Mettre des glaçons dans un 2nd sac plastique (bien le fermer)  
  • Mettre les 2 sacs dans un 3ème, celui contenant les fragments amputés sur celui qui contient les glaçons.  
  • Ne jamais mettre les fragments au contact direct de l’eau ou de la glace. Des fragments mouillés ou gelés ne seront pas réimplantables. 

 

Et Rendez-vous immédiatement au Centre SOS-Mains le plus proche par vos propres moyens ou en appelant le 15.  
Adresses & contacts accessibles : 

  • par téléphone:   N°Indigo 0 825 00 22 21
  • par internet: www.fesum.fr 

Pour la Clinique de l’Yvette : 01.69.10.31.11   
prévenir directement le Médecin des Urgences 
(Urgences de la Main uniquement) 

Actualités

Plus d'articles

Pratique

Pratique

Prendre rendez-vous

Pour prendre rendez-vous en ligne, c'est simple et rapide
cliquez sur le lien ci-dessous et laissez-vous guider.

Venir au centre / Nous contacter

Arrow

Clinique de l'Yvette

Venir au centre

Informations à venir

Nous contacter

Téléphone

Nous appeler

Rendez-vous (consultation) : 01 86 86 10 10

Consultation d'anesthésie : 01 69 10 31 29

Téléphone standard : 01 86 86 91 91

Email

Nous envoyer un email :

Cliquez ici
Clinique de l'Yvette

67-71 route de Corbeil
91160 Longjumeau

Nos engagements

Développement durable

Responsabilité Sociétale de l’Entreprise

Notre approche RSE est transversale, opérationnelle et souhaite être au plus proche du terrain.
Dons d'organe

Dons d'organe et de sang

Plus de 14400 malades qui chaque année ont besoin d'une greffe d'organe. Le principal obstacle à la greffe est le manque persistant d'organes
disponibles.